Bienvenue sur le site du photographe Serge Bouvet | expert en portrait photo, reportage photo et photographie éditoriale

Photo de profil Linkedin

Photo de profil Linkedin : les astuces de pro pour booster votre image !

Comment voulez-vous être perçu sur Linkedin ?

La photo de profil de Linkedin constitue le premier sésame d’engagement du prospect. Nous savons que l’image que nous avons de nous-même détermine la façon dont les autres nous perçoivent. En effet, avant que les gens se fassent une opinion de votre contenu, ils décident avant tout ce qu’ils pensent de vous en un coup d’œil.

Malheureusement, par manque de temps ou méconnaissance, nous ne maîtrisons pas très bien cette image de soi.

Dans l’objectif d’une recherche d’emploi ou dans celui d’une meilleure visibilité au sein d’une entreprise, nous désirons profiter d’une qualité perçue[1]La qualité perçue, c’est le niveau de qualité d’un produit ou service tel qu’il est perçu par un tiers de manière plus ou moins subjective..

Cette capitalisation d’image peut, par exemple, se mener à bien grâce une bonne photo de profil Linkedin. Nous verrons que travailler à minima son image par des actions très simples peut-être fructueux.

Photo de profil LinkedIn : comment voulez-vous être perçus ?

Se poser la question de la perception que pourrait avoir de vous un tiers, c’est  inéluctablement en venir à questionner  son rapport à votre image. Celle-ci est votre meilleur atout. Ne la gâchez pas. Si elle est mal marketée, il deviendra hélas difficile de marquer des points aux yeux de vos prospects.

Pourquoi il vaut mieux bénéficier d’une bonne première impression avec une photo de profil Linkedin ?

Linkedin n’est pas votre CV

D’abord, sachez que LinkedIn n’est pas un CV en ligne. Je préfère parler plutôt d’une page de marque professionnelle : la vôtre. Cela signifie qu’il faut afficher les résultats de votre travail, démontrer votre perspicacité et fournir des preuves objectives de vos réalisations.

À toute fin utile, il s’agit de soigner, comme tout produit, l’emballage. Sur Linkedin, ce dernier se limite à votre photo et votre bannière. Concentrons-nous sur le portrait photo, le plus à même d’attirer l’attention.

La première bonne impression sur Linkedin ?

Nous somme d’accord, votre profil Linkedin est l’endroit où vous pouvez présenter vos plus grandes réussites et vos aspirations futures. C’est aussi l’une des premières occasions que vous avez de faire une bonne impression pour quiconque vous découvre. Il pourrait s’agir tout aussi bien d’un futur collaborateur, d’un client potentiel ou d’un chasseur de tête. 

La première impression se joue en un dixième de seconde !

S’il faut 11 secondes à un recruteur pour se faire une idée d’un CV en ligne[2]Peter Harris, 80% of resumes are rejected in less than 11 seconds: Here are 6 tips on surviving that brutal first cut, Financial Post, 2015., il lui faut seulement un dixième de seconde, à la vue de votre photo Linkedin pour se faire une idée de vous[3]Une série d’expériences menées par les psychologues de Princeton Janine Willis et Alexander Todorov révèle qu’il suffit d’un dixième de seconde pour se faire une idée … Continue reading.

Portrait photo d'entreprise idéal pour une photo de profil Linkedin

Portrait photo d’entreprise idéal pour une photo de profil Linkedin
© 2021 – Photo : Serge Bouvet

A quoi sert la photo de profil sur Linkedin ?

En plus des informations sur votre parcours professionnel et vos identités renseignées, vous avez la possibilité d’afficher une photo de profil Linkedin. Mais à quoi peut donc bien servir cette dernière, me demanderez-vous ? 

La photo de profil Linkedin établit un premier lien visuel

En premier lieu, cette photo vous singularise : elle met un visage sur un nom. Elle contribue à établir un premier lien. 

Certes la photo n’est pas obligatoire sur Linkedin. Cela étant, en vous abstenant de montrer votre frimousse, vous courrez le risque de beaucoup moins subjuguer vos prospects. 

Le simple fait d’avoir une photo de profil Linkedin entraîne jusqu’à 21 fois plus de consultations du profil et 9 fois plus de demandes de connexion. 

« Les profils avec photo peuvent recevoir jusqu’à 21 fois plus de visites que les profils sans photo. » Linkedin[4]Photo de profil Linkedin : directives et conditions

Page Linkedin
Photo de profil Linkedin

Incontestablement, la première relation qui s’établie sur une page Linkedin, est purement visuelle. Le contact s’effectue de regard à regard, entre le sujet photographié et vous.
© 2021 – Photo : Serge Bouvet

La photo de profil Linkedin est la première porte d’entrée 

Ce qui capte et monopolise toute l’attention première d’une page de profil Linkedin, ce n’est ni le nom, ni le statut, ni les références mais la photographie en premier lieu. C’est un peu l’emballage produit de votre marque professionnelle.  

Il devient évident que la veille de votre image demeure cruciale. Pour le dire autrement, vous seriez bien avisé d’ avoir une approche marketing de votre image.  

TheLadders a mené étude sur les mouvements oculaires des recruteurs lorsqu’ils regardent des profils LinkedIn.L’étude montre que les yeux des recruteurs, se fixent en premier lieu sur des éléments visuels forts. Ainsi, 19% du laps de temps est consacré à regarder les photos de profil Linkedin. La carte thermique ci-dessus montre clairement que les utilisateurs se concentrent principalement sur votre photo de profil et seulement ensuite sur les autres éléments de la page.

Un comble n’est-ce pas ? La photo de votre profil Linkedin retient davantage l’attention que les informations essentielles sur la carrière ! Il est donc crucial que vous en choisissiez une qui soit impeccable.

Pourquoi il est indispensable d’avoir une approche produit de son image sur Linkedin ?

D’un point de vue purement technique, l’employé lambda d’une entreprise ou un demandeur d’emploi s’apparentent à un produit dès lors qu’ils sont sur un marché où se rencontrent offre et demande.

Si vous allez sur ma page Linkedin, que peut-on observer ? On peut décrire la page du profil Linkedin comme si on distinguait les différentes dimensions d’un produit :

  • ses fonctions, ses performances : ce qui fait l’objet de la promesse aux prospects
  • son statut : les professions affichées (actuelles et passées)
  • son packaging qui constitue l’emballage du produit (les images, la photo de profil Linkedin, les bannières)
  • la qualité globale de l’offre : les services proposés
  • son histoire (les articles Pulse de Linkedin, les articles partagés sur son expérience professionnelle.

Comportez-vous comme un responsable marketing soucieux de l’image de son produit.

Si vous êtes présents sur les réseaux professionnels, vous devenez un produit sur le marché à l’instar d’une boîte de lessive ou d’une savonnette. Dès lors, il est conseillé de se comporter comme un responsable marketing. Après avoir réfléchi au contenu, il convient de s’interroger sur ce qui influe sur la qualité d’une photo professionnelle. 

Ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère quand on cherche un travail ou tout simplement lorsque l’on cherche à grossir son réseau professionnel. En effet, ceux qui découvriront votre profil professionnel, se feront en un claquement de doigt une idée de vous. En jetant un œil fugace sur votre photo de profil Linkedin, ils se feront une idée positive ou négative de vous. 

Donnez l’impression d’être sympa, compétent  et attaché à l’excellence avec votre photo de profil Linkedin

Puisqu’un dixième de seconde suffit à sanctionner un portrait professionnel, examinons ensemble ses qualités et ses défauts rédhibitoires. Lorsque vous établissez une présence professionnelle en ligne, vous voulez bien sûr avoir l’air compétent, digne de confiance et faire montre d’excellence.  Mais comment y parvenir ? Voici quelques astuces utiles : 

Portrait photo d'entreprise

Donnez l’impression d’être sympa ! 
© 2021 – Photo : Serge Bouvet

Souriez sur votre photo de profil Linkedin.

Le sourire est de loin ce qui a le plus d’impact sur une photo de profil Linkedin. Ne souriez pas et vous fermerez les opportunités d’engagement. Ne souriez pas et votre profil Linkedin sera moins attractif. Ne souriez pas et le lien de confiance en pâtira. Certes un sourire seul ne garantit pas une relation, mais une excellente relation commence presque toujours par un sourire !

Bref, souriez sur vos portraits. Du moins faites-le si votre objectif est d’attirer l’attention avec succès sur Linkedin. Les études sérieuses à ce sujet ne manquent pas. Lire notre article à ce propos : Pourquoi faut-il sourire sur certaines photographies ?

Souriez sur votre photo de profil Linkedin

Gardez le sourire sur Linkedin pour mieux être engageant. 
© 2021 – Photo : Serge Bouvet

Ayez l’air sympathique sur votre photo LinkedIn

Nombreux sont ceux qui sous-estiment l’importance d’avoir l’air sympathique sur LinkedIn (autrement dit, donner l’impression d’être amical et gentil). En fait, on a tort de penser qu’il suffit de paraître excellent, compétent ou influent.

Avec le développement des réseaux sociaux, la « sympathie » est devenu un facteur de réussite au travail. Les personnes sympathiques sont en effet plus susceptibles d’être embauchées, d’être soutenu au travail, d’obtenir des informations utiles des autres et de se voir pardonner leurs erreurs.

Ayez l'air sympathique sur votre photo LinkedIn
Ayez l'air sympathique sur votre photo LinkedIn

Le sourire est un facteur de confiance sur Linkedin pour la promotion de vos compétences selon une étude d’Harward.
© 2021 – Photo : Serge Bouvet

Des études de la Harvard Business School[5], Amy J.C. Cuddy, Matthew Kohut, and John Neffinger, Connect, Then Lead, HBR Review , July–August 2013 ont notamment révélé que malgré la compétence, le manque de sympathie compromettait considérablement les chances d’embauche ou de promotion. Bref, soyez engageants en souriant.

Etablissez toujours un contact visuel en fixant l’objectif du photographe

Le contact visuel versus le regard lointain

Le besoin inhérent à une organisation peut être la production de portraits d’entreprise.  Ces derniers peuvent être destinés à  trombinoscope d’entreprise, à la production d’avatars pour la rédaction d’article de blog, aux CV de consultants en mission ou même à aux réseaux professionnels. Dans cet esprit, quand je réalise des portraits corporate, j’insiste pour que les sujets fixent mon objectifs. Il y a une raison à cela. 

Il arrive parfois que certaines personnes prennent le parti d’adopter la pose de « l’être l’inspiré qui regarde le lointain ». Les portraits d’Emile Zola ou de Claude Debussy par le photographe Félix Nadar illustrent parfaitement le propos. Dans le cadre de portrait éditorial ou de portrait institutionnel, ce type de pose ne prête pas à conséquence. En revanche, cela risque de poser problème sur les réseaux sociaux professionnels. On va vous penser moins futé que la moyenne. 

Le contact visuel augmente le QI perçu 

Des recherches sur la pose ont en effet été menées à l’université Loyola Marymount de Los Angeles. Dans les relations humaines, lorsque les gens évaluent la réussite des autres, ils recherchent la confiance en soi, un langage clair et des réponses réfléchies. Vous serez surpris d’apprendre que regarder l’interlocuteur présente une corrélation significative avec le QI. Nora Murphy, professeur associé de psychologie à l’université Loyola Marymount, fixer dans les yeux d’un tiers contribue à une meilleure évaluation de l’intelligence perçue.[6]Nora A. MURPHY, Appearing Smart: The Impression Management of Intelligence, Person Perception Accuracy, and Behavior in Social Interaction, Personality and Social Psychology Bulletin 33, 2007. Dans ce contexte, le contact visuel est un signe important d’intelligence.

Sachant que le contact visuel augmente le QI perçu, il est utile de s’interroger sur ce qui constitue le contact visuel avec le photographe. C’est tout simplement l’objectif de son appareil photo, qui pointe sur votre visage. 

Respectez le dress code de votre métier

Cela vaut la peine de réaffirmer quelques convenances professionnelles : conformez-vous au code vestimentaire des personnes avec lesquelles vous souhaitez nouer des relations. 

Les gens tireront de nombreuses conclusions à votre sujet à partir de votre photo de profil Linkedin. Admettons que vous soyez ingénieur consultant dans un cabinet de conseil. Supposons que vous vous affichez en t-shirt sur votre photo. Je peux vous garantir que la première impression des visiteurs de votre page ne sera pas des meilleurs.  

Le port de votre beau t-shirt laissera penser que vous ne comprenez pas les normes professionnelles. Conséquence dommageable : cela portera préjudice à  votre compétence perçue. Cela bloquera en effet vos chances de communiquer les qualités professionnelles que vous avez à offrir. 

Eviter les selfies comme la peste pour les photos professionnelles

La photogénie se joue à quelques détails qui n’ont rien à voir avec l’aspect de votre visage. La distance peut, par exemple, vous jouer de très mauvais tour. Retenons par exemples les terribles écueils du selfie. Premièrement, les selfies vous rendent grotesques. Deuxièmement, ils vous rendent inquiétants .

Par conséquent, il y a de quoi bien plomber la première impression que pourraient avoir de vous les visiteurs de votre page Linkedin. Ces affirmations sur les impacts toxiques du selfies ne sont pas des formules à l’emporte-pièce.

Dans notre article « Pourquoi les selfies nous rendent grotesques et inquiétants ? », nous expliquons, exemples et sources d’études scientifiques à l’appui, comment la distance peut distordre la géométrie de votre visage.

A ce préjudice facial, s’ajoute le préjudice relationnel puisque l’éloignement peut altérer le rapport à l’autre.  Bref, nous n’insisteront jamais assez pour vous encourager à éviter ce type de photographie nuisible à votre image professionnelle. 

Acceptez l’idée que nous sommes tous photogéniques !

Quand je suis en séance de shooting dans une entreprise, j’entends souvent la même antienne : « Je ne suis pas photogénique » semble s’excuser certains de mes clients. Je m’empresse de les rassurer. Les photos ne « disent pas la vérité ».

Notre cerveau est conçu pour voir les choses de manière légèrement différente en regardant des photos.

Les critères de photogénie peuvent en outre être perturbés par les altérations d’un selfie, comme évoqué précédemment. Une mauvais cadrage, un trop gros plan ou un problème de lumière peuvent accentuer cette appréhension de la photographie.

Conclusion

Il est parfois difficile de choisir la meilleure photo de profil LinkedIn. Nous avons vu quelques facteurs qui concourent à donner l’impression que vous êtes sympathiques, compétents, intelligents, attractifs et soucieux d’excellence.

La qualité de l’impact d’un portrait photo se joue finalement à peu de chose. Nous l’avons mentionné : il suffit de garder le contact visuel, de sourire, d’être convenablement habillé et de présenter une photo impeccable. C’est le minimum pour capter positivement l’attention.

Références

Références
1 La qualité perçue, c’est le niveau de qualité d’un produit ou service tel qu’il est perçu par un tiers de manière plus ou moins subjective.
2 Peter Harris, 80% of resumes are rejected in less than 11 seconds: Here are 6 tips on surviving that brutal first cut, Financial Post, 2015.
3 Une série d’expériences menées par les psychologues de Princeton Janine Willis et Alexander Todorov révèle qu’il suffit d’un dixième de seconde pour se faire une idée d’un étranger à partir de son visage et que des expositions plus longues ne modifient pas sensiblement ces impressions (même si elles peuvent renforcer la confiance dans vos jugements). Lire l’étude en ligne : Janine Willis, Alexander Todorov, First Impressions: Making Up Your Mind After a 100-Ms Exposure to a Face, Psychological Science, July 1, 2006,
4 Photo de profil Linkedin : directives et conditions
5 , Amy J.C. Cuddy, Matthew Kohut, and John Neffinger, Connect, Then Lead, HBR Review , July–August 2013
6 Nora A. MURPHY, Appearing Smart: The Impression Management of Intelligence, Person Perception Accuracy, and Behavior in Social Interaction, Personality and Social Psychology Bulletin 33, 2007.
Pacôme
Auteur des articles d'actualité
Serge Bouvet

Brèves 

Paris Photo 2021

Paris Photo 2021, ce sera du 11 au 14 novembre.

La prochaine édition de Paris Photo se tiendra du 11 au 14 novembre 2021 au Grand Palais Ephémère et en ligne. Ce sera plus de 175 galeries à visiter. Ce sera aussi l’occasion de découvrir  des éditeurs et des photographes prestigieux du monde entier. En savoir plus sur Paris Photo.

Mari Katayama: Home Again

La MEP expose Mari Katayama du 3 septembre au 24 octobre 2021

La Maison Européenne de la Photographie présente « Home Again », de Mari Katayama. Dans un monde où le handicap est mise à distance, Mari Katayama, née avec une malformation de la main et amputée dès l’âge de 9 ans de ces deux jambes, a fait de son handicap la muse d’une œuvre photographique hors norme. Dans le monde du corps canonisé et idéalisé, Mari Katayama, en tant qu’artiste,  s’est totalement appropriée d’un médium : son corps « endommagé » . Rien n’est candide dans ses photographies mais chaque pièce est profondément honnête et poétique. C’est comme si, en créant des scènes complexes et mises en scène, l’artiste révélait un lien direct avec elle-même. A l’instar de Joel-Peter Witkin, la photographe japonaise, nous interroge :  comment vivre honnêtement quand on nous incite à normer notre corps ? Katayama présente une réponse dans chaque regard secret qu’elle jette dans ses autoportraits.
Découvrez Mari Katayama sur son compte Instagram

End Time City

Rencontre / Signature avec Michael Ackerman, à La Nouvelle Chambre Claire
Samedi 13 Novembre de 14h à 16h

Michael Ackerman signera et présentera, la librairie parisienne de La Nouvelle Chambre Claire, sa nouvelle édition revue et augmentée du fameux livre éponyme End Time City publié en 1999. Le photographe américain autodidacte de l’agence VUavait reçu le Prix Nadar 1999 pour son livre « End Time City », une plongée au cœur de la ville indienne Varanasi.

Red Eye to New York Janet Delaney

Janet Delaney jette un œil (rouge) sur New York

Les éditions Mack, qui auront un stand à Paris Photo, publient en octobre 2021, Red Eye to New York de Janet Delaney. Cette dernière est surtout connue pour sa série South of Market, qu’elle a commencé en 1978. La photographe, à ce jour, a réalisé deux ouvrages seulement.  est le troisième. Comme les deux premiers, le troisième ouvrage se situe à la lisière entre la street photography et l’art. Armé de son son appareil photo Rolleiflex, Janet Delaney a arpenté les rue de New York, cherchant l’instant présent et le moindre récit humain.

Indiens par Serge Bouvet

Des dizaines de livres photos somptueux sur l’Inde à découvrir !

La librairie La Chambre Claire propose des dizaines de monographies sur l’Inde d’auteurs comme Roland & Sabine Michaud, Giulio Di Sturco, Serge Bouvet, Kaamna Patel, Arko Datto, Paolo Pellizzari, etc.

Red Eye to New York Janet Delaney

Akio Nagasawa publient 4 ouvrages prestigieux de Masato SETO en série très limitée

Avis aux collectionneurs fortunés, les éditions Akio Nagasawa republient 4 ouvrages signés en série très limitée du photographe japonais Masato SETO :  Le livre BANGKOK, HANOI 1982-1987, publié à l’origine en 1989, Picnic, édité en 2005, Binran paru en 2008 et enfin Césium publié en 2013. Ses tirages prestigieux oscillent entre 254 euros et 667 euros. Ses livres seront présentés lors de Paris Photo par l’édition Akio Nagasawa qui y sera présente.

Nos dernières publications