Bienvenue sur le site du photographe Serge Bouvet | expert en portrait photo, reportage photo et photographie éditoriale

Pourquoi-faut-il-sourire-sur-certaines-photographies.jpg

Pourquoi faut-il sourire sur certaines photographies ?

Sourire ou pas sur certaines photographies

Le sourire sur certaines photographies demeure un préalable pour capter l’attention et instaurer la confiance. D’ailleurs, la plupart des études dans ce domaine sont unanimes. C’est une bonne raison pour ne pas priver vos portraits professionnels ou vos photographies business d’un beau sourire !

C’est entendu, il est des domaines de la photographie où ne pas sourire ne prête pas à conséquence. Si les visées du média sont d’informer  ou de proposer des valeurs esthétiques, pas de souci. En revanche, si souhaitez nourrir une relation de service, motiver une collaboration, simuler une vente, augmenter votre productivité ou influencer positivement un tiers, vous aurez tout à gagner à sourire vos photographies.

 

Portrait éditorial

© Photo Serge Bouvet – Portrait réalisé pour Rahul MISHRA
La photo de mode est l’exception qui confirme la règle. Malgré son rôle commercial, les mannequins ont obligations de ne pas sourire. C’est une tradition discutable qui fera l’objet d’un article.

Exception : Dans les sociétés non WEIRD[1]WEIRD est l’acronyme anglais de Western, Educated, Industrialized, Rich, and Democratic qui signifie occidentales, éduquées, industrialisées, riches et démocratiques. L’expression … Continue reading, sourire sur les photographies peut-être mal perçu

En France, par exemple, les personnes qui sourient sont perçues plus favorablement que celles qui ne sourient pas. On encourage donc à raison, pour les portraits d’entreprise ou la photo de profil Linkedin à sourire. On considère ainsi ces sujets comme plus attrayants, plus compétents et plus sympathiques.

Ces qualités du sourire sont supposées être culturellement universelles. Il faut savoir cependant que la plupart des recherches sur le sourire ont été menées dans des sociétés WEIRD seulement. En dehors de celles-ci, les études restent lacunaires.

Pourquoi sourire sur certaines photographies ?

 © Photo Serge Bouvet – Portrait d’entreprise 
Au Japon, par exemple, un portrait d’entreprise doit être sérieux et grave. Avec la mondialisation et les plateformes professionnelles, cela tend à changer. Pour ce portrait réalisé dans une entreprise parisienne, le sourire est vivement encouragé.

Ainsi, l’étude Be Careful Where You Smile: Culture Shapes Judgments of Intelligence and Honesty of Smiling Individuals [2]Kuba Krys, C. -Melanie Vauclair, Angela Arriola Yu, Be Careful Where You Smile: Culture Shapes Judgments of Intelligence and Honesty of Smiling Individuals, Journal of Non, verbal Behavior volume, … Continue reading, nous prévient : un individu souriant peut être jugé moins intelligent que le même individu non souriant dans les cultures WEIRD.

Portrait d'entreprise

 © Photo Serge Bouvet – Portrait d’entreprise 
Le sourire, c’est du bonus pour booster toute collaboration ou intéraction professionnelle.

Tant que vous cherchez à créer des liens et coordonner des interactions sociales en France ou dans les pays occidentaux, vous n’aurez rien à craindre à sourire sur les photographies. Le mieux est donc de sourire. Voyez cela comme un atout de compétence sociale et professionnel qui augmente significativement la coopération.

Portraits d'entreprise

© Photo Serge Bouvet – Portrait corporate
Ne craignez pas de sourire sur vos portraits corporate ou sur la photo de profil Linkedin. On vous pensera plus sociable, plus sincère et plus compétent. 

Le sourire de vos photographies vous rend attractif, sincère, sociable et compétent.

Aujourd’hui, la distance, accentuée depuis la pandémie du Covid19, a réduit les rencontres physiques. La photographie est devenue par excellence votre meilleur représentant dans le monde numérique. Pour le dire autrement, la photographie est votre meilleur ambassadeur d’image. Si par exemple, vous souriez sur vos portraits corporate, vous serez plus attractif. Ce n’est pas tout. On percevra chez vous une aura de sincérité, de sociabilité et de compétence assez élevé. Tout cela a été scrupuleusement étudié par des chercheurs.

A cet égard, aux Etats Unis, on a mesuré, chiffres à l’appui, le rôle du sourire posé dans l’esthétique globale du visage[3]David C. Havens, James A. McNamara, Jr, Lauren M. Sigler, Tiziano Baccetti, The Role of the Posed Smile in Overall Facial Esthetics, the angle orthodontist, 2010. . Le résultat de cette recherche, est sans appel. Selon l’étude, un sourire a une influence positive sur l’attractivité globale du visage.

Dans une autre étude What is smiling is beautiful and good[4]Harry T. Reis, Ilona Mcdougal Wilson, Carla Monestere, Stuart Bernstein, Kelly Clark, Edward Seidl, Michelle Franco, Ezia Gioioso, Lori Freeman, Kimberly RadoaneWhat is smiling is beautiful and good, … Continue reading, dix chercheurs ont constaté que le sourire augmentait l’attractivité évaluée par rapport à une expression neutre non souriante. Il a également été démontré que les personnes souriantes se voyaient attribuer des degrés plus élevés de sincérité, de sociabilité et de compétence.  

Portrait d'entreprise d'une consultante d'entreprise parisienne

© Photo Serge Bouvet – Portrait d’entreprise
Malheureusement, une femme qui ne sourit pas gêne beaucoup plus qu’un homme qui ne sourit pas selon une étude… Discrimination ?

Discrimination : mieux vaut sourire si vous êtes une femme…

Si vous êtes une femme, souriez d’autant plus ! Hélas, la perception du sourire peut-être discriminatoire. Selon l’étude What is in a Smile?[5]Francine M. Deutsch, Dorothy LeBaron, Maury March Fryer, What is in a Smile?, Psychology of Women Quarterly, 1987.  publié par quatre savants, si les femmes ne sourient, elles seront évaluées plus sévèrement que les hommes. Bref, le mieux, c’est que les hommes autant que les femmes soucieuses de leur attractivité globale du visage sourient sur leur photographie. 

Portrait d'entreprise

© Photo Serge Bouvet – Portrait corporate

Sourire, oui… Mais pas trop.

Sourire, c’est bien, mais pas trop !  Selon l’étude Smile Big or Not? Effects of Smile Intensity on Perceptions of Warmth and Competence[6]Ze Wang, Huifang Mao, Yexin Jessica Li, Fan Liu, Smile Big or Not? Effects of Smile Intensity on Perceptions of Warmth and Competence, Journal of Consumer Research, Volume 43, Issue 5, , Pages … Continue reading publiée par quatre chercheurs, l’intensité du sourire affecte deux dimensions fondamentales des jugements sociaux : la chaleur et la compétence.

Ainsi, si vous affichez, à pleines dents, un large sourire, vos interlocuteurs vous percevrons, certes, comme plus chaleureux mais beaucoup moins compétent.

Un trop large sourire proche du rire, sur un portrait corporate peut dévaluer votre compétence perçue

© Photo Serge Bouvet – Portrait corporate
Un trop large sourire proche du rire, sur un portrait corporate peut dévaluer votre compétence perçue. La photo de droite est donc plus équilibrée pour faire montre de bonne humeur, de compétence et d’influence perçue.

Un peu de modération sur votre sourire donnera l’impression que vous êtes compétent, sympathique et influent. Fait surprenant, un sourire à bouche fermée altère l’aura de sympathie. Enfin, le sourire rieur, bouche ouverte, est à proscrire.

Selon les statistiques de l’étude, vous bénéficierez d’une meilleur appréciabilité. En revanche vous perdrez vos gains sur la compétence et l’influence perçues.

Portrait photo corporate

© Photo Serge Bouvet – Portrait corporate
Le sourire, c’est la spontanéité de l’émotion sans entrave qui donnent cette impression d’irradiation.

Le potentiel du sourire sur les photographies devrait vous faire sourire.

Le sourire sur les photographies a un impact avéré. Le sourire donne le ton. Il établit un rapport et instaure la confiance. C’est la pierre angulaire de toute relation d’affaires.

La transformation numérique, la mondialisation et les nouveaux modèles d’entreprise font que nous passons plus de temps à travailler à distance sur nos appareils. A l’ère numérique, le seul lien tangible avec nos interlocuteurs demeure la photo de profil.

Portrait d'entreprise

© Photo Serge Bouvet – Portrait corporate
Si le portrait a vocation de déterminer une interaction professionnelle ou plus d’engagement : le mieux est de sourire.

Si votre objectif est d’améliorer votre business, votre image, vos relations, une bonne photographie apparaît donc comme, plus qu’un impératif,  une nécessité de base. Et cela vaut d’autant plus pour ceux dont la vie professionnelle est liée aux profils de médias sociaux.

Le sourire sur vos photographies, en effet, contribue à former la première impression du prospect, de votre futur collaborateur ou de votre client. C’est finalement le signe positif de l’engagement à offrir un produit, un service satisfaisant ou une bonne collaboration. C’est article sur le sourire devrait donc vous encourager à sourire sur vos photographies professionnelles.

Références

Références
1 WEIRD est l’acronyme anglais de Western, Educated, Industrialized, Rich, and Democratic qui signifie occidentales, éduquées, industrialisées, riches et démocratiques. L’expression tire son origine de l’ouvrage The WEIRDest People in the World: How the West Became Psychologically Peculiar and Particularly Prosperous du chercheur en biologie de l’évolution humaine, le Dr. Joseph Henrich. WEIRD signifie donc en français sociétés occidentales, éduquées, industrialisées, riches et démocratiques
2 Kuba Krys, C. -Melanie Vauclair, Angela Arriola Yu, Be Careful Where You Smile: Culture Shapes Judgments of Intelligence and Honesty of Smiling Individuals, Journal of Non, verbal Behavior volume, 2015
3 David C. Havens, James A. McNamara, Jr, Lauren M. Sigler, Tiziano Baccetti, The Role of the Posed Smile in Overall Facial Esthetics, the angle orthodontist, 2010.
4 Harry T. Reis, Ilona Mcdougal Wilson, Carla Monestere, Stuart Bernstein, Kelly Clark, Edward Seidl, Michelle Franco, Ezia Gioioso, Lori Freeman, Kimberly RadoaneWhat is smiling is beautiful and good, European Journal of Social Psychology, 1990.
5 Francine M. Deutsch, Dorothy LeBaron, Maury March Fryer, What is in a Smile?, Psychology of Women Quarterly, 1987.
6 Ze Wang, Huifang Mao, Yexin Jessica Li, Fan Liu, Smile Big or Not? Effects of Smile Intensity on Perceptions of Warmth and Competence, Journal of Consumer Research, Volume 43, Issue 5, , Pages 787–805, February 2017
Pacôme
Auteur des articles d'actualité
Serge Bouvet

Brèves 

Paris Photo 2021

Paris Photo 2021, ce sera du 11 au 14 novembre.

La prochaine édition de Paris Photo se tiendra du 11 au 14 novembre 2021 au Grand Palais Ephémère et en ligne. Ce sera plus de 175 galeries à visiter. Ce sera aussi l’occasion de découvrir  des éditeurs et des photographes prestigieux du monde entier. En savoir plus sur Paris Photo.

Mari Katayama: Home Again

La MEP expose Mari Katayama du 3 septembre au 24 octobre 2021

La Maison Européenne de la Photographie présente « Home Again », de Mari Katayama. Dans un monde où le handicap est mise à distance, Mari Katayama, née avec une malformation de la main et amputée dès l’âge de 9 ans de ces deux jambes, a fait de son handicap la muse d’une œuvre photographique hors norme. Dans le monde du corps canonisé et idéalisé, Mari Katayama, en tant qu’artiste,  s’est totalement appropriée d’un médium : son corps « endommagé » . Rien n’est candide dans ses photographies mais chaque pièce est profondément honnête et poétique. C’est comme si, en créant des scènes complexes et mises en scène, l’artiste révélait un lien direct avec elle-même. A l’instar de Joel-Peter Witkin, la photographe japonaise, nous interroge :  comment vivre honnêtement quand on nous incite à normer notre corps ? Katayama présente une réponse dans chaque regard secret qu’elle jette dans ses autoportraits.
Découvrez Mari Katayama sur son compte Instagram

End Time City

Rencontre / Signature avec Michael Ackerman, à La Nouvelle Chambre Claire
Samedi 13 Novembre de 14h à 16h

Michael Ackerman signera et présentera, la librairie parisienne de La Nouvelle Chambre Claire, sa nouvelle édition revue et augmentée du fameux livre éponyme End Time City publié en 1999. Le photographe américain autodidacte de l’agence VUavait reçu le Prix Nadar 1999 pour son livre « End Time City », une plongée au cœur de la ville indienne Varanasi.

Red Eye to New York Janet Delaney

Janet Delaney jette un œil (rouge) sur New York

Les éditions Mack, qui auront un stand à Paris Photo, publient en octobre 2021, Red Eye to New York de Janet Delaney. Cette dernière est surtout connue pour sa série South of Market, qu’elle a commencé en 1978. La photographe, à ce jour, a réalisé deux ouvrages seulement.  est le troisième. Comme les deux premiers, le troisième ouvrage se situe à la lisière entre la street photography et l’art. Armé de son son appareil photo Rolleiflex, Janet Delaney a arpenté les rue de New York, cherchant l’instant présent et le moindre récit humain.

Indiens par Serge Bouvet

Des dizaines de livres photos somptueux sur l’Inde à découvrir !

La librairie La Chambre Claire propose des dizaines de monographies sur l’Inde d’auteurs comme Roland & Sabine Michaud, Giulio Di Sturco, Serge Bouvet, Kaamna Patel, Arko Datto, Paolo Pellizzari, etc.

Red Eye to New York Janet Delaney

Akio Nagasawa publient 4 ouvrages prestigieux de Masato SETO en série très limitée

Avis aux collectionneurs fortunés, les éditions Akio Nagasawa republient 4 ouvrages signés en série très limitée du photographe japonais Masato SETO :  Le livre BANGKOK, HANOI 1982-1987, publié à l’origine en 1989, Picnic, édité en 2005, Binran paru en 2008 et enfin Césium publié en 2013. Ses tirages prestigieux oscillent entre 254 euros et 667 euros. Ses livres seront présentés lors de Paris Photo par l’édition Akio Nagasawa qui y sera présente.

Nos dernières publications